Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Quantification de l’inflammation associée aux plaques d’athérome en imagerie TEP

Actualité | Fait marquant | Résultat scientifique | Outils & instruments de recherche | Méthodologies pour les sciences du vivant

Quantification de l’inflammation associée aux plaques d’athérome en imagerie TEP


​Des travaux du laboratoire IMIV publiés dans Journal of Nuclear Medecine suggèrent que seule l’amélioration des systèmes TEP et la mise au point de traitements des images plus évolués permettront d’exploiter pleinement la TEP au FDG pour la quantification des lésions athéromateuses.

Publié le 26 février 2015

La Tomographie par Emission de Positons au FDG est utilisée en recherche clinique pour identifier les malades présentant des plaques athéromateuses montrant un fort risque de rupture. Ce risque est évalué à partir de la mesure métabolisme régional du glucose au niveau des plaques d’arthérome des parois vasculaires.

Compte tenu des limites inhérentes à la TEP (résolution spatiale limitée), au volume parfois très petit des lésions athéromateuses et au mouvement des vaisseaux et du cœur, la quantification du métabolisme du glucose dans les lésions présente une grande variabilité. Si l’optimisation des paramètres de traitement des images apporte une amélioration a la précision des mesures, celle-ci est insuffisante et les auteurs suggèrent que seule l’amélioration des systèmes TEP et la mise au point de traitements des images plus évolués permettront d’exploiter pleinement la TEP au FDG pour la quantification des lésions athéromateuses.

Ces résultats publiés dans Journal of Nuclear Medecine, sont le fruit d’une analyse bibliographique extensive réalisée au sein de l’équipe IMIV sous la direction d’Irène Buvat en collaboration avec le département de médecine nucléaire de CHU Bichat, Paris. La publication de l’article est accompagnée d’une note de l’éditeur soulignant l’importance d’une quantification correctement comprise et interprétée pour l’imagerie de l’inflammation vasculaire et des plaques athéromateuses.

Haut de page