Vous êtes ici : Accueil > SHFJ > Offre plateforme > Plateforme IRM

Plateforme IRM 1,5T

Publié le 2 avril 2015

​L’IR4M est au sein du SHFJ le soutien scientifique et technique de la plate-forme de recherche IRM 1,5T (IRM sous convention entre CEA/DSV/I2BM/SHFJ, Université Paris Sud, CNRS).

La plateforme IRM du SHFJ (anciennement CIERM : Centre Inter Établissement de Résonance Magnétique) est une plate-forme de recherche clinique et préclinique comportant un appareil d'IRM à 1,5 T Philips et son environnement de recherche. Cette plate-forme s'appuie sur convention entre le CEA (SHFJ/I2BM/DSV), l'Université Paris Sud et le CNRS.

​Imagerie du cerveau ;
en couleur, suivi de fibres
© P.Stroppa/CEA
Vue générale de la salle de commande
et de la salle d'examen de la plateforme
IRM du SHFJ
© P.Stroppa/CEA
​IRM 1,5T clinique
© P.Stroppa/CEA

 

Cet appareil est accessible à toutes les unités de recherche, qu'elles soient académiques ou industrielles. La plate-forme est opérée conjointement :

  • par l'IR4M (UMR8081) pour les aspects scientifiques et techniques
  • par le SHFJ pour les aspects administratifs et financiers

Cette plate-forme met à disposition des chercheurs un appareil d'IRM à la pointe de la technologie. En outre, l'IR4M peut développer des outils et séquences en cas de besoins spécifiques. N'hésitez pas à nous contacter pour tout projet :

La plate-forme est notamment équipée des éléments suivants :

  • détection 32 canaux
  • gradients de 66 mT/m
  • imagerie et spectroscopie multinoyaux (1H, 31P, 19F, 3He, 13C)
  • très nombreuses antennes, y compris multinoyaux, adaptées aux différentes régions anatomiques en imagerie clinique mais également à l'imagerie préclinique (rongeurs…)
  • injecteur automatique clinique
  • système d'anesthésie et de monitoring pour rongeurs
  • dispositif de polarisation de l'hélium-3
  • dispositif vibratoire pour élastographie
  • dispositif de stimulation sensorielle à des tests pour IRM fonctionnelle
  • toutes options d'imagerie cardiaque, neurologique - dont tracking de fibres
  • cartographie de vitesse et d'accélération
  • développement possible de séquences spécifiques
  • possibilité de prise en charge du traitement des images et données acquises