Vous êtes ici : Accueil > SHFJ > PIM - Physique et ingénierie p ... > Axes de recherche de PIM

Axes de recherche de PIM

Guider la radiothérapie par la biologie de la tumeur


​Biology-guided radiation therapy

Publié le 28 mai 2015

​Les techniques de traitement actuelles, telles que la radiothérapie par modulation d'intensité ou la protonthérapie, permettent de délivrer des traitements hautement conformationnels et ainsi d'augmenter la dose à la tumeur tout en épargnant les tissus sains. Pour tirer pleinement profit de ces évolutions technologiques, il apparaît essentiel d'inclure des informations fonctionnelles aux informations anatomiques lors de l'étape de planification de traitement pour déterminer plus précisément les lieux où la dose doit être déposée. Aujourd'hui, la définition des zones à irradier est en effet essentiellement basée sur des informations anatomiques (scanographiques ou IRM), c'est-à-dire en ne considérant que la géométrie de la tumeur. Dans la plupart des cancers, les tumeurs sont cependant hétérogènes et présentent des zones intra-tumorales de radiorésistance. En 2000, l'utilisation d'images « biologiques » a été proposée en supplément des images anatomiques de façon à augmenter la dose aux parties de la tumeur particulièrement agressives ou radiorésistantes. Ce « dose-painting » doit conduire à un meilleur contrôle local sans augmentation de toxicités. Ce travail a pour but de développer une méthodologie d'intégration de l'imagerie multi-modalité dans les plans de traitement de radiothérapie et d'évaluer son intérêt pour les patients souffrant de gliomes (Gustave Roussy) ou de tumeurs de la base du crâne (IC-CPO).


English version

Sophisticated treatment techniques, such as Intensity Modulated Radiation Therapy or Proton Therapy, have provided the means to deliver highly conformal treatments, offering the ability of improved sparing of healthy tissue and escalation of tumor dose. To fully take advantage of the potentials of these techniques in optimizing treatment outcome, there is an increasing need to integrate anatomical and functional images at the planning stage, in order to determine where the dose should be deposited. Today, tumor treatment planning is in fact usually performed on anatomical imaging through Computed Tomography and/or Magnetic Resonance Imaging, i.e. accounting for the geometry of the tumor only. However, in most cancers, tumors are heterogeneous, exhibiting intra-tumor regions of radioresistance. In 2000, it was proposed to use biological imaging to achieve "biological conformation" by escalating the dose to parts of the tumor that are particularly aggressive or radiation resistant. Dose escalation to these intra-tumor subvolumes, or "dose painting", might result in better local control while toxicity would not be enhanced. This task will focus on developing a unified methodology to integrate multimodal MRI and PET data to improve treatment planning and to evaluate the benefits for patients suffering from gliomas (HUGR cohort) or from skull-base tumors (IC-CPO cohort).

Participants : Partners:

U1030

Responsable du projet / Project Leader : Eric Deutsch (Inserm U1030)

 
© Copyright