Vous êtes ici : Accueil > SHFJ > Laboratoire IMIV > Les groupes de recherche

Les groupes de recherche

Sondes moléculaires


Le groupe « Sondes Moléculaires » est essentiellement composé de chimistes et radiochimistes. Il étudie la synthèse de nouveaux agents d'imagerie marqués au Fluor 18 et au Carbone 11 pour l'imagerie de Tomographie par Emission de Positons (TEP) et le métabolisme de ces radiotraceurs.

Publié le 5 février 2016

Ce groupe de recherche organise ses recherches suivant 3 axes complémentaires.

Un axe de chimie médicinale, dans lequel il s'agit de mettre au point de nouveaux agents d'imagerie ciblant des cibles pharmacologiques d'intérêt. Des méthodes standard de chimie organique et de radiochimie sont mises en œuvre et les recherches vont jusqu'à l'évaluation préliminaire in vitro (en termes d'affinité, de sélectivité, de relation structure-activité, etc) dans le but de sélectionner les meilleurs candidats pour l'imagerie moléculaire in vivo. Les recherches se focalisent actuellement sur le développement de ligands ciblant la protéine TSPO reconnue pour être largement impliquée dans les processus de neuroinflammation (projet FP7 INMiND 2012-2017). D'autres cibles pharmacologiques ayant également un rôle dans la neuroinflammation sont explorées, comme les récepteurs cannabinoïdes de type 2 (CB2R). Les propriétés des agents développés sont étudiées in vivo en étroite collaboration avec le groupe « Imagerie Expérimentale » sur des modèles de neuroinflammation, d'inflammation périphérique, ou encore en oncologie, notamment dans un modèle de gliomes.

Un axe concerne la mise au point de méthodes innovantes pour radiomarquer des molécules avec du Fluor-18 ou du Carbone-11 en vue de les utiliser en TEP. Les innovations portent sur l'usage de nouveaux motifs hautement réactifs et la conception de nouveaux précurseurs permettant d'accéder aux motifs radiofluorés utiles pour le marquage de médicaments. Cet axe inclut aussi des recherches sur l'automatisation des procédés notamment via la microfluidique, sur le marquage de macromolécules, et sur l'usage direct de dioxyde de Carbone marqué au Carbone 11 pour la préparation de nouveaux radiotraceurs.

Enfin, un axe se concentre sur l'évaluation du métabolisme des agents d'imagerie synthétisés, et sur le développement de méthodes permettant de mesurer l'agent et ses métabolites dans les tissus et fluides biologiques. Cet axe combine des approches in vitro (radio HPLC, spectroscopie de masse), ex vivo, et in vivo. Le métabolisme des radioligands de la TSPO est particulièrement étudié puisque sa compréhension conditionne fortement l'interprétation des données d'imagerie obtenues avec ces radioligands. La caractérisation du métabolisme contribue également à la sélection des meilleurs candidats agents d'imagerie. Des méthodes facilitant la mesure des métabolites dans le plasma sont recherchées, pour des usages à la fois précliniques et cliniques. Enfin, cet axe inclut aussi l'étude de méthodes visant à inhiber le métabolisme, notamment du DPA-714.

Membres de l'équipe

© CEA / SHFJ

Responsable : Bertrand Kuhnast, IC CEA

Fanny Cacheux, PhD, Paris-Saclay
Fabien Caillé, IC CEA
Stéphane Demphel, Tech CEA
Stéphane Le Helleix, Tech CEA
Marie-Anne Peyronneau, IC CEA
Mélanie Roche, PhD, Paris-Saclay​
Simon Specklin, IC CEA

*IC : Ingénieur Chercheur